Mes étudiant-e-s

Les recherches sur l’enseignement et l’apprentissage ont souligné l’importance de bien connaître vos étudiant-e-s, leur bagage de base, leur niveau d’intérêt pour le sujet et leurs habitudes d’étude. La première étape de la planification d’un cours est de savoir à qui s’adressent le contenu et les activités de votre enseignement.

La section « Mes étudiants » de ce site :

  • présente le corps estudiantin de l’EPFL et vous indique comment en savoir davantage sur les étudiant-e-s qui fréquentent vos cours.
  • propose des informations sur la meilleure façon de motiver vos étudiant-e-s
  • vous dit où vous pouvez trouver un soutien si vos étudiant-e-s ont des difficultés.
  • donne des liens vers les règlements d’études pour les étudiant-e-s de Bachelor et de Master ainsi que pour les assistants doctorants.

En préparant votre cours, pensez à votre public

Vos étudiant-e-s viennent probablement d’horizons éducatifs et culturels divers et ont différentes raisons de suivre votre cours (par exemple parce qu’il est obligatoire, parce que le sujet ou les activités du cours paraissent intéressants, en raison de la réputation de l’enseignant-e, etc). Lorsque vous planifiez votre enseignement, il est utile d’avoir à l’esprit les connaissances antérieures des étudiant-e-s, leurs attentes par rapport à votre cours et les méthodes d’enseignement dont ils ou elles ont l’habitude.
Cette page vous donne d’abord un aperçu général du corps estudiantin de l’EPFL. Elle présente ensuite les ressources à votre disposition pour recueillir des informations pertinentes sur vos propres étudiant-e-s.
Outre les ressources en ligne décrites ci-dessous, n’oubliez pas que vos collègues ont probablement déjà donné des cours aux mêmes étudiant-e-s. Parler avec eux peut vous aider à mieux comprendre vos étudiant-e-s, voire à tisser des liens entre vos cours respectifs.

Profil des étudiants EPFL

L’EPFL est une école suisse, et les Suisses représentent environ 50% du corps estudiantin. Au premier cycle, la population estudiantine est majoritairement suisse (environ 70% des nouveaux arrivants en 2013 étaient suisses). Les autres sont pour la plupart francophones (venus de France en grande partie).
Mais l’EPFL est aussi une grande école d’ingénieurs européenne. Par conséquent, les nouveaux arrivants au niveau Master proviennent de nombreux pays européens dont la France, la Roumanie, la Turquie, l’Italie et d’autres. Au niveau Master, les nouveaux étudiants viennent aussi de plus loin, y compris de Chine, d’Iran et d’Inde.
Au niveau du doctorat, l’EPFL attire des candidat-e-s de partout dans le monde. Les Suisses représentent environ un tiers des doctorant-e-s, l’Italie, la France et l’Allemagne totalisant un autre quart. Les autres doctorant-e-s viennent du monde entier.
Ainsi, malgré son ancrage helvétique et distinctement francophone, l’EPFL est une école d’ingénieurs très cosmopolite et multilingue, au moins 125 nationalités du monde entier étant représentées dans le corps estudiantin. C’est certes une richesse unique, mais qui peut aussi poser des défis pédagogiques aux enseignant-e-s.
Vous trouverez ici plus d’informations sur le profil des étudiant-e-s de l’EPFL.

Liste des étudiants inscrits à votre cours

Les étudiant-e-s peuvent s’inscrire jusqu’à la 3ème semaine après le début d’un cours.
Pour obtenir la liste des étudiant-e-s inscrit-e-s à votre cours, suivez le lien « Liste des inscriptions pour un enseignant (selon les engagements dans les plans d’études) » sur IS-Academia. Entrez l’année, le semestre et votre nom pour obtenir la liste de vos cours avec les inscriptions correspondantes.
Vous trouverez également les étudiant-e-s inscrits à vos cours sur vos pages dans le portail IS-Academia. Loguez-vous sur isa.epfl.ch, cliquez sur « Portail IS-Academia (ens.) » puis choisissez l’un de vos cours dans la partie gauche de la page. La liste des étudiant-e-s inscrit-e-s à ce cours sera affichée.
Les enseignant-e-s peuvent également les photos de leurs étudiant-e-s, ainsi que leur parcours académique, sur le site officiel d’IS-Academia (Trombinoscope). Lorsque la liste des étudiants est affichée, cliquez sur le lien « Trombinoscope » en haut de la liste.

Courriels des étudiants

Plusieurs moyens sont à la disposition des enseignant-e-s pour accéder à la liste des courriels des étudiant-e-s :
en cliquant sur le lien « Liste des inscriptions pour un enseignant (selon les engagements dans les plans d’études) » pour obtenir la liste des étudiant-e-s inscrit-e-s à votre cours comme décrit précédemment, puis en cliquant sur le lien « Identification pour accéder aux e-mails » situé en haut à droite de la liste obtenue.
en vous loguant sur isa.epfl.ch comme décrit précédemment, puis en cliquant sur « Mail to all » en haut de la liste des étudiants.
en utilisant la liste de distribution d’une classe entière que vous pouvez trouver ici.

Délégués de classe

Fidèle à l’esprit démocratique de l’institution, chaque volée d’étudiant-e-s de l’EPFL choisit chaque année un-e ou deux délégué-e-s de classe, qui font office de porte-parole pour les questions académiques liées à leur Section. Pour les enseignant-e-s, ce sont des interlocuteurs privilégiés pour obtenir des commentaires sur le déroulement de leur cours. Leur rôle est défini à l’article 4, page 2 des lignes directrices pertinentes.
Vous pouvez consulter les listes de délégués :
Délégués Ba & Ma
Délégués des doctorants

Il faut cependant noter que, pour les cours à option, il n’y a pas toujours de délégué-e de classe inscrit-e à votre cours.

Etudiants de l’UNIL

Certains étudiants de l’Université de Lausanne suivent des cours donnés par des enseignant-e-s de l’EPFL. Les informations sur ces étudiant-e-s sont à demander à la faculté ou au responsable de la filière de formation de l’UNIL.

Auditeurs

Il est possible de prendre des cours à l’EPFL afin de compléter sa formation sans toutefois être immatriculé-e. Les informations sur ces étudiant-e-s peuvent être obtenues auprès du Domaine de la Formation (DAF).

A l’EPFL la présence aux cours et exercices n’est pas obligatoire, ce qui peut faire craindre aux enseignant-e-s de se retrouver dans une salle vide.
Voici quelques conseils sur la façon de capter l’attention de vos étudiant-e-s.

Cibler le bon niveau

Pour que les étudiant-e-s restent assidu-e-s à un cours, ils ou elles doivent avoir un sentiment de réussite et de progression. Ceci implique deux aspects : il faut d’une part qu’ils aient les acquis de base nécessaires pour comprendre les nouvelles idées présentées dans un cours et, d’autre part, que les tâches qui leur sont assignées en cours soient assez difficiles pour les stimuler, sans toutefois être insurmontables.
Il est donc judicieux, dans un premier temps, de s’assurer que les étudiant-e-s aient bien les connaissances nécessaires pour suivre votre cours. Cela peut les aider à se sentir impliqués pour atteindre les objectifs de cours. Si vous enseignez dans le cadre de l’année propédeutique, il faut savoir que les étudiant-e-s de première année arrivent à l’EPFL avec une grande diversité de bagages éducatifs. Il est attendu d’eux qu’ils aient des notions de base de géométrie plane, et qu’ils connaissent les principes fondamentaux de la trigonométrie et de l’analyse de fonctions trigonométriques. Afin de leur préciser ce qu’ils doivent savoir avant de commencer l’EPFL, tous les étudiant-e-s de première année reçoivent pendant les mois d’été l’ouvrage « Savoir-Faire en maths » qui expose ces prérequis et leur permet de réviser les compétences clés en mathématiques. Ils et elles sont également invité-e-s à auto-évaluer leur niveau. Les réponses automatiques permettent aux étudiant-e-s de vérifier leur niveau de mathématiques avant le début du premier semestre.
Dans un deuxième temps, vous pourriez essayer de veiller à ce que les exercices et autres tâches poussent les étudiant-e-s au-delà de ce qu’ils ou elles sont déjà capables de faire facilement, tout en restant réalisables pour la majorité des étudiant-e-s.

Prendre en compte les habitudes d’apprentissage

Chaque établissement a son propre environnement et sa propre culture d’apprentissage et d’enseignement.
Bien qu’il existe de grandes différences entre les étudiant-e-s et entre les cours, voici certaines caractéristiques de la culture pédagogique à l’EPFL :
les étudiant-e-s s’attendent souvent à recevoir le polycopié de votre cours, qu’ils ou elles préfèrent quand il est rédigé clairement, sans fautes de frappe (surtout dans les formules), et qu’il couvre les sujets effectivement traités dans le cours (et cela uniquement).
certains étudiant-e-s prennent peu de notes pendant les cours. Cependant, les recherches ayant prouvé que les étudiant-e-s qui prennent des notes manuscrites ont tendance à obtenir de meilleurs résultats que ceux qui ne le font pas, il peut être utile de les encourager à le faire.
de nombreux étudiant-e-s se sentent à l’aise dans la résolution de problèmes écrits bien définis, mais moins avec des problèmes ou des contenus ouverts ou plus vagues.
seuls certains étudiant-e-s lisent les ouvrages de référence autres que le polycopié, et cela nécessite généralement que l’enseignant-e rende explicite le lien avec le contenu du cours.
Pour mieux comprendre la culture d’enseignement et d’apprentissage de votre propre section, vous pourriez en discuter avec :
vos collègues : à identifier via le plan d’études ou l’horaire des cours par classe

le ou la Directeur/trice ou Adjoint-e de section
un ou une conseiller/ère pédagogique du CAPE

Donner de bonnes raisons d’apprendre

N’oubliez pas que les étudiant-e-s qui fréquentent votre cours ont des charges de travail importantes et doivent souvent établir des priorités dans la gestion de leur temps. Par conséquent, il peut leur être utile d’avoir des explications claires sur la meilleure façon de tirer parti de votre cours.
Pour ce faire, vous pouvez :
stimuler leur curiosité intellectuelle en mettant en évidence ce qui rend la matière intéressante en soi. Il a été suggéré que l’un des outils les plus efficaces à la disposition de l’enseignant-e est l’enthousiasme communicatif pour son sujet. Beaucoup d’étudiant-e-s seront conquis si vous réussissez à leur transmettre votre propre enthousiasme pour la matière.
mettre en évidence la pertinence des compétences techniques et des connaissances acquises dans le cours la profession qu’ils ont choisie. Cela les aidera à réaliser la valeur pratique et réelle d’un cours qui pourrait sans cela leur sembler très théorique.
préciser si un cours est obligatoire pour leur formation professionnelle et souligner son importance en tant que complément aux autres cours qui composent leur programme d’études.
Assurez-vous que ces informations soient communiquées clairement et le plus tôt possible dans le cours, de sorte que les étudiant-e-s trouvent leur propre motivation à le suivre.

Echanger avec mes étudiant-e-s

Un cours est toujours beaucoup plus motivant pour les étudiant-e-s lorsqu’ils sont invités à participer activement à son déroulement. Un-e enseignant-e expérimenté-e se sert de nombreuses techniques et sait souvent improviser pour susciter une ambiance interactive en classe. Cependant, en plus des méthodes traditionnelles, la technologie peut grandement stimuler l’investissement des étudiant-e-s en les encourageant à partager leurs réactions avec l’enseignant-e et entre eux.
Le système des clickers encourage les étudiant-e-s à participer au cours en donnant des réponses à des questions interactives en temps réel. Un tableau montrant la répartition des réponses est généré automatiquement à l’écran, stimulant ainsi les discussions générales ou en petits groupes. En outre, ce dispositif peut favoriser une évaluation formative en fournissant aux étudiant-e-s un retour immédiat sur leur compréhension et sur leurs progrès.
Vous pouvez également intégrer à votre cours une discussion autour des résultats de l’évaluation indicative de votre cours, les étudiant-e-s pouvant apporter de nombreuses idées stimulantes pour rendre votre enseignement plus attrayant pour ce public spécifique.
Gardez à l’esprit que les délégué-e-s des étudiant-e-s peuvent être une source d’informations riches et significatives sur la façon dont votre cours évolue et ce qui peut être fait pour améliorer l’investissement des étudiant-e-s.
D’autres idées pour développer la participation des étudiants en cours peuvent être trouvées ici.

Services de soutien aux étudiant-e-s


Les membres du corps enseignant peuvent souvent identifier des étudiant-e-s qui rencontrent des difficultés personnelles. Reconnaître les signes de ces difficultés est la première étape importante pour assurer que l’étudiant-e bénéficie de l’aide nécessaire pour les surmonter.
Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des problèmes les plus fréquemment évoqués par les étudiant-e-s, ainsi que la personne, le bureau ou le service à qui s’adresser pour obtenir de l’aide.
Pour les étudiant-e-s qui manquent de méthode ou qui peinent à s’organiser, le Service des Affaires Estudiantines (SAE) organise des séminaires pour leur permettre d’améliorer leurs méthodes de travail et stimuler leur développement personnel. En outre, sur le site Web du SAE, ils ou elles peuvent trouver des conseils sur comment mieux se préparer pour un examen, ainsi que pour combattre la peur de l’échec.
Vous pouvez orienter les étudiant-e-s réservés ou qui peinent à s’intégrer vers le coaching.
Pour les étudiant-e-s ayant besoin d’orientation professionnelle ou de conseils sur le choix de leurs cours à option, la solution viendra peut-être d’un-e conseiller/ère d’études (voir la liste des conseiller/ère d’études de la section concernée). Chaque étudiant-e se voit attribuer un conseiller d’études de sa Section, dont le rôle est de suivre son parcours académique et de l’orienter, le cas échéant dans le cadre d’un apprentissage et d’un soutien personnalisés. Pour de plus amples informations veuillez consulter les lignes directrices officielles sur le rôle et les tâches principales des conseillers d’études.
Les étudiant-e-s cherchant des conseils en vue de faire une partie de leurs études ailleurs peuvent être adressés à l’Office de la mobilité. Ils ou elles peuvent également contacter le ou la responsable mobilité de la section concernée.
Aux étudiant-e-s à la recherche d’un stage ou d’un emploi à temps partiel, ou qui manquent de compétences dans la recherche d’emploi, vous pouvez suggérer le portail des offres d’emploi EPFL ou myjob, ou les orienter vers le Centre de Carrière.
Pour les étudiant-e-s confrontés à des problèmes financiers, de logement ou problèmes similaires, le Service des Affaires Estudiantines (SAE) peut les aider à trouver une bourse correspondant à leurs critères.
Les étudiant-e-s à la recherche d’un accompagnement spirituel seront chaleureusement accueilli-e-s par l’Aumônerie.
Les étudiant-e-s qui se sentent lésés, qui ont besoin d’un soutien psychologique, qui sont en situation de crise ou qui ont besoin d’une aide urgente peuvent s’adresser au programme « HELP » qui dispose d’une équipe de spécialistes pour les aider.
Pour les étudiant-e-s en situation de handicap ou nécessitant un aménagement des études, le site consacré aux personnes handicapées réunit les informations et les contacts utiles.