EDAR Représentation des doctorants

Les doctorants peuvent attendre de leurs Représentantes qu’elles endossent deux rôles principaux.

Premièrement, elles doivent accomplir une tâche de représentation, en assurant la liaison entre les doctorants et les divers groupes de consultation, les comités décisionnaires et les dirigeants de la SAR, de l’EDAR et de l’EPFL. Cela implique d’un côté de participer aux réunions avec la Commission d’Enseignement de la Section d’Architecture (CESAR), le comité de l’école doctorale EDAR, la Commission doctorale de l’EPFL (Cdoct), avec la Présidence de l’EPFL, et tout autre groupe de travail temporaire et/ou informel. D’un autre côté, les débats et décisions qui prennent place au plus haut niveau doivent être partagés et discutés avec ceux dont les Représentantes portent la voix, assurant ainsi une loyale défense des intérêts des doctorants.

Deuxièmement, les Représentantes doivent accomplir un rôle proactif, c’est-à-dire réaliser, améliorer et proposer diverses initiatives qui participent des échanges académiques et sociaux au sein et au-delà de l’école. Ceci dans le but d’améliorer l’efficacité académique du doctorant et la qualité de vie à l’EPFL, ainsi que de promouvoir les compétences et de multiplier les futures opportunités de carrières. En conséquence de quoi la qualité et la réputation de l’EDAR en sont également renforcées, non plus seulement comme une collection d’étudiants mais, en se conformant à ce qui est inscrit dans son nom même, comme une école.

Armelle Hausser

Armelle Hausser

Fonction
Assistante-doctorante
Bureau
BP 2131