Sciences et ingénierie de l’environnement

Face aux défis environnementaux auxquels nos sociétés sont confrontées (changements climatiques, raréfaction des ressources, pollution ou perte de la biodiversité́), les ingénieurs en sciences de l’environnement formés à l’EPFL sont à la fois en mesure de contribuer aux progrès scientifiques dans ces domaines au travers de projets de recherche, et de proposer des solutions techniques innovantes en matière de traitement des eaux usées, de gestion raisonnée des sols ou de techniques de mesure de pollution de l’air.

Leur formation solide en sciences de base (mathématiques, physique, biologie, chimie), ainsi que leurs compétences poussées en science informatique et en ingénierie, leur permettent de développer une vision transversale des problématiques environnementales et de jouer ainsi un rôle central dans la conception de projets innovants et la coordination de leur exécution. Ces spécialistes peuvent entre autres contribuer à la conception de drones capables d’agir en zones sinistrées, développer des algorithmes pour modéliser les conséquences environnementales de nuisances sonores et de pollutions engendrées par des développements urbains et industriels, ou proposer des aménagements pour éviter des dégâts engendrés par des catastrophes naturelles (inondations ou avalanches).

Si les ingénieurs en environnement de l’EPFL sont les plus à même de concevoir des solutions technologiques et durables pour faire face à ces défis environnementaux, les diplômés issus de formations proposées par les universités cantonales, dont les cursus mêlent sciences de l’environnement et sciences humaines et sociales, contribuent davantage à développer des plans de gestion environnementale intégrant des aspects politiques, éthiques et sociétaux.

Liens

Sciences et ingénierie de l’environnement
orientation.ch