Physique à l’EPFL ou à l’université?

Capacité d’abstraction et de conceptualisation, compréhension quantitative des phénomènes physiques et intérêt pour la traduction de lois universelles en langage mathématique: au-delà de leurs champs d’investigation, ce qui réunit les physiciennes et physiciens est un mode de pensée commun et une façon unique d’aborder les problèmes.

L'interdisciplinarité au coeur de la formation EPFL

Si toutes les formations universitaires en physique explorent des thématiques telles que la mécanique, l’électromagnétisme, la thermodynamique ou la mécanique quantique, celle dispensée à l’EPFL met particulièrement l’accent sur l’interdisciplinarité et les liens possibles avec d’autres cursus proposés par l’École, qu’il s’agisse par exemple de science des matériaux, d’ingénierie des sciences du vivant ou de microtechnique: l’occasion pour les étudiantes et étudiants formés dans ce cadre de développer des projets d’ingénierie innovants, au-delà de la pure compréhension des phénomènes physiques.

Aux côtés de leurs collègues issus d’autres disciplines de l’École, les quelque 700 étudiantes et étudiants inscrits au Bachelor et Master en Physique de l’EPFL peuvent en effet s’impliquer dans des projets concrets d’ingénierie tels que l’EPFLoop, la Rocket team ou encore le Swiss Solar Boat, et ainsi tirer parti de leur complémentarité, une expérience qui représentera un atout majeur lors de leur insertion dans le monde professionnel ou lors de la création d’une startup.

Physique théorique ou physique appliquée?

Durant leur cursus, les étudiantes et étudiants de l’EPFL sont également amenés à participer à des projets de recherche d’envergure souvent internationale, proposés par les quelque 370 laboratoires de pointe de l’École: une opportunité unique d’orienter leur formation en fonction de leurs affinités et de leurs aspirations professionnelles, qu’elles se situent dans le domaine de l’énergie, de la médecine nucléaire ou des nanostructures.

Cette palette de cours et projets à disposition permet ainsi aux étudiantes et étudiants de s’orienter soit vers un Master en Physique théorique, soit vers un diplôme en Physique appliquée pour devenir ingénieure physicienne ou ingénieur physicien, l’EPFL étant habilitée à délivrer ce titre, contrairement aux universités cantonales.

Contact

Pour toute question ou information complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter:

[email protected]


EPFL AVP-SAO SPE
Centre Midi – CM2 348
Station 10
CH – 1015 Lausanne