Mathématiques à l’EPFL ou à l’université?

Si l’atout majeur des mathématiciens est leur grande capacité à développer des modèles quantitatifs pour traduire le monde qui nous entoure en équations, ils cultivent avant tout un goût prononcé pour l’abstraction, la rigueur et une logique implacable.

Résoudre des problématiques concrètes d'ingénierie grâce aux mathématiques

Algèbre, analyse, théorie des nombres, probabilité, géométrie ou encore topologie, tous les grands domaines des mathématiques sont abordés dans les différentes formations universitaires dispensées en la matière. L’une des spécificités du cursus proposé à l’EPFL réside dans son interdisciplinarité et les collaborations possibles avec des chercheurs issus des divers laboratoires de l’École, où les mathématiques s’avèrent cruciales pour résoudre des problématiques concrètes d’ingénierie.  

Les quelque 600 étudiants inscrits en mathématiques à l’EPFL peuvent ainsi mettre à profit leur expertise en statistiques, modélisation ou encore topologie pour continuer d’explorer les méandres du cerveau humain aux côtés d’ingénieurs en sciences du vivant, aider à mieux comprendre le changement climatique et ses conséquences, ou encore travailler sur des problématiques de sécurité informatique et de cryptographie.

Mathématiques pures ou mathématiques appliquées?

Au niveau Master, deux voies sont proposées: d’une part les mathématiques pures, qui permettent de devenir mathématicien et éventuellement se lancer dans l’enseignement grâce à une spécialisation commune avec la HEP Vaud (Haute école pédagogique du canton de Vaud), et d’autre part les mathématiques appliquées, qui mènent au diplôme d’ingénieur en mathématiques, un titre que l’EPFL est habilitée à décerner, contrairement aux universités cantonales. 

Dans le cas du parcours en ingénierie mathématique, les étudiants peuvent choisir leurs cours en fonction des domaines dans lesquels ils souhaitent appliquer leur expertise (computational financebiostatistics ou encore statistical machine learning par exemple). Ils doivent également suivre au minimum un cours au sein d’un autre programme d’ingénierie de l’École et compléter leur cursus par un stage en industrie: de quoi les préparer à amorcer sereinement leur carrière professionnelle, quelles que soient leurs aspirations. 

Pour ceux qui souhaitent appliquer leurs connaissances fondamentales acquises durant leur Bachelor en Mathématiques dans des domaines connexes, des cursus Master en Data science, Science et ingénierie computationnelles ou encore Ingénierie financière sont proposés à l’EPFL et accessibles sur dossier. Ces programmes de Master dits spécialisés offrent ainsi des perspectives dans des domaines niches du marché du travail.

Contact

Pour toute question ou information complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter:

[email protected]


EPFL AVP-SAO
Centre Midi – CM2 348
Station 10
CH – 1015 Lausanne