Introduction à l’écospiritualité par le « Travail qui relie » (TQR)

Temps de « reliance » avec soi-même, les autres et le vivant

 

Comment aller à la rencontre de notre découragement et de notre impuissance face à l’ampleur de la crise écologique et sociale, pour les transformer en engagement créatif?
 
Comment sortir de ce sentiment d’aliénation (se retrouver littéralement «hors-sol» par rapport au vivant) et renforcer au contraire nos racines pour nous soutenir nous-mêmes, les autres et la Terre?
 
Le Travail qui relie est une démarche de travail en groupe, pensée par l’écopsychologue Joanna Macy, permettant d’aborder ces questions en alliant les dimensions corporelle, émotionnelle et spirituelle à notre compréhension rationnelle du monde et à notre engagement dans l’action.
 
Un atelier de Travail qui relie veut réveiller en nous l’énergie et la détermination pour répondre aux défis du monde actuel. Il comprend des exercices pratiques et expérientiels qui nous invitent à explorer notre lien avec le vivant, à exprimer nos émotions face à un système destructeur de vie et à faire émerger notre «éco-conscience», cette conscience qui englobe l’ensemble des êtres vivants.
 
 

Informations pratiques

Ce stage (ou atelier) sera animé par Helena ter Ellen, de l’association Terr’Eveille, accompagnée par Michel Maxime Egger, écothéologien à Pain pour le Prochain; de Dominique Bourg, professeur à l’Institut de géographie et durabilité de l’Unil, et de Xavier Gravend-Tirole, aumônier à l’EPFL.

Logement: Les participants seront logés en chambre ou yourte double en pension complète à l’Espace Rivoire, dans le Jura français, à 1h de Genève.

Coût: Le prix suggéré est de 250 frs – cette somme couvre la partie infrastructure. Une autre somme restera à la discrétion de chacun·e, et se fera sous la forme d’une participation consciente pour l’animation d’Helena (montant suggéré: entre 70 et 200 frs), qui descendra de Belgique pour nous conduire dans la spirale du Travail qui relie.

Inscription et information[email protected]

Attention! il n’y a que 16 places disponibles – premier arrivé…

 
 

   

photo du jardin à l'espace Rivoire

 

 

Pour en savoir plus…

La vision et la méthodologie des ateliers de travail qui relie sont basées sur le livre de Joanna Macy: « Ecopsychologie pratique et rituels pour la Terre – retrouver un lien vivant avec la nature (2009). Pour l’écopsychologue, notre époque traverse un « Great Turning » (= « Changement de cap« ) qu’il est nécessaire d’accompagner par un travail intérieur. Celui-ci suit une dynamique de spirale en 4 étapes, qui permet aux participants d’expérimenter un véritable processus de transformation et d’exploration intérieure, dans le cadre rassurant d’un groupe et d’une méthodologie éprouvée. Plusieurs paragraphes de cette page sont d’ailleurs aussi tirés de la présentation du TQR sur le site de Terr’Éveille.

On pourra aussi se référer aux livres de Michel Maxime Egger, La Terre comme soi-même (2013), Soigner l’esprit, guérir la terre (2015) ou à sa petite introduction L’écopsychologie: retrouver notre lien avec la Terre (2016) pour se documenter sur le sujet.