Conférence: Matière et conscience

Quel impact nos connaissances en physique quantique peuvent-elles avoir sur notre compréhension de la conscience?

 

Je considère la conscience comme fondamentale.  Je considère la matière comme dérivant de la conscience.  Nous ne pouvons aller au-delà de la conscience.  Max Planck, Prix Nobel de physique 1918  

La matière au niveau subatomique ne se comporte pas d’une manière prévisible selon les lois de la physique classique. L’observateur pourrait avoir un impact direct sur les expériences de mesures quantiques.

Le débat reste vif et les interprétations nombreuses quant à l’influence de l’observateur sur le comportement de la matière. Conscience et matière entretiennent-elles un lien particulier ? L’observateur influence-t-il directement le comportement des particules ? La réalité matérielle dans laquelle nous évoluons est-elle totalement indépendante du regard que nous portons sur elle ?

Ce sont ces questions et bien d’autres que nous vous proposons d’explorer au travers de l’expertise de quatre scientifiques qui vont débattre, échanger et confronter leurs idées à propos de l’essence de notre réalité quotidienne.

 

Quand? Jeudi 27 avril, 19h

Où? Salle CO2, EPFL

Informations: Xavier Gravend-Tirole

 

 

Au panel:  

Dr. Giuliana Galli Carminati, médecin psychiatre (PhD) et psychothérapeute. Bénéficiaire d’un diplôme en physique de l’Université Tor Vergata à Rome et d’un doctorat en modélisation & instrumentation en médecine & biologie de l’Université de Grenoble. Médecin adjointe agrégée, ancien responsable de l’Unité de Psychiatrie du Développement Mental des HUG et ancien Privat Docent. Présidente et fondatrice de l’Association pour le Travail Groupal Thérapeutique et Social (ASTRAG) et de la série de conferences“Simposietto” dédiées à la psychophysique.

 

Dr. Federico Carminati, chef de projet au Département de Physique du CERN, responsable du développement d’un logiciel hautement optimisé pour la simulation des détecteurs de particules. De 1994 à 1998, il a travaillé avec le prix Nobel Carlo Rubbia à la conception d’un nouveau concept de générateur d’énergie nucléaire piloté par accélérateur. En 2013 il a obtenu son doctorat en physique de l’Université de Nantes avec une thèse sur l’infrastructure informatique de l’expérience ALICE. Federico Carminati est actuellement en formation comme psychanalyste auprès de l’Institut International de Psychanalyse Baudouin (IIPB) à Genève.

 

Pr. Dimitri Van De Ville, professeur associé en bio-ingénierie à l’EPFL et à l’Université de Genève. Ses travaux multidisciplinaires ont permis de mieux comprendre la dynamique de l’activité spontanée et en extraire des nouveaux marqueurs pour la cognition et des états de dysfonctionnement. Ses travaux ont été reconnu par des distinctions comme le Prix Pfizer de la Recherche 2012, le NeuroImage Editors’ Award 2013, le NARSAD Independent Investigator Award 2014, et le Prix de la Recherche Translationnelle de la Fondation Leenaards 2016.

 

Adrien Doerig, doctorant à l’EPFL (Laboratoire de Psychophysique) et membre du Collège du Petiou Payî. Son parcours embrasse des champs très variés: Sciences de la Vie, Physique, Neurosciences, Philosophie et Musique. Pour comprendre un monde complexe, de multiples points de vue lui semblent en effet cruciaux. Sa recherche porte principalement sur la perception visuelle et l’importance des sciences perceptuelles pour la connaissance en général.