Charte éditoriale web

La charte éditoriale web a pour vocation de poser des règles de production des contenus (textes, visuels, sons).

La charte éditoriale web a pour vocation de poser des règles de production des contenus (textes, visuels, sons). Ces principes vont servir plusieurs objectifs :

– pour ceux qui consultent le site, c’est un guide de lecture : la charte installe des repères qui facilitent la lecture des pages et la lisibilité des contenus ;

– pour ceux qui produisent les informations, c’est un guide d’écriture : la charte pose des principes simples, clairs qui facilitent le travail au quotidien ;

– pour tous, c’est une tonalité, une “identité maison” obtenue grâce à l’harmonisation des contenus, des pages et des sites, indispensable quand de nombreux sites et rédacteurs web sont concernés.

L’EPFL est une école publique, fédérale, suisse, cosmopolite, de niveau international, qui forme des ingénieurs et des architectes, emploie des scientifiques et encourage le transfert de technologie vers l’économie, pour le bien de la société. Ses trois missions sont l’éducation, la recherche et l’innovation. L’EPFL a un devoir de transparence et de communication à l’égard du public. Les trois valeurs principales de l’Ecole sont l’excellence, la transmission de la science et le service à la communauté.

Ce statut et ces valeurs déterminent les éléments fondateurs de la ligne éditoriale de l’EPFL :

–       la communication vise à informer. Elle est centrée sur les intérêts du lecteur ;

–       l’information est basée sur des faits ;

–       le contenu est descriptif et explicatif, sans exclure l’émotion ;

–       le ton est impartial sans être insipide : il s’agit de raconter la science, pas de la rendre inintéressante ;

–       le ton et le langage sont adaptés à l’audience visée et au contenu ;

–       la liberté académique et de parole sont garantis pour les chercheurs et les étudiants ; l’EPFL informe à l’aide de données scientifiques ;

–       l’approche est non-partisane : les résultats de recherches de l’EPFL peuvent (et doivent) nourrir le débat politique et il est du devoir de l’EPFL de les partager. En tant qu’institution, l’EPFL évite toutefois des prises de position politiques ;

–       l’EPFL encourage la promotion de l’égalité des genres et le respect des minorités ;

–       les sources sont toujours mentionnées.

Les trois missions de l’École (éducation, recherche et innovation) sont valorisées. Les articles concernent les activités de l’école dans toute leur diversité.

L’EPFL est attentive à ne pas présenter de manière exagérément optimiste l’impact futur des résultats de sa recherche. Elle raconte la science d’une manière à la rendre compréhensible et intéressante pour les différents publics, sans créer l’illusion de promesses irréalistes.

Elle cherche à mettre les actualités en lien avec la société lorsque cela se justifie.

L’EPFL peut porter un regard critique sur la science et la recherche, y compris celles qui se déroulent au sein de sa propre institution.

À l’exception des contenus à destination d’un public scientifique spécialisé, les contenus sont traduits en deux langues (français et anglais.

L’EPFL s’engage pour une science ouverte et accessible à tous. Elle met à disposition de tous les médias et journalistes ses contenus, et ce gratuitement.  Les règles d’usage du copyright doivent être respectées  en créditant l’EPFL correctement. Le public ou toute personne désirant s’informer y a accès à travers le site internet de l’EPFL. Certaines informations, notamment pour des raisons de confidentialité (embargos), peuvent toutefois être réservées aux médias.

L’EPFL publie des informations de manière non-exhaustive, selon un choix éditorial s’appuyant sur les critères suivants : importance de l’information, intérêt pour les diverses audiences, nouveauté de l’information.

L’erreur est humaine : avant chaque publication, les émetteurs valident les informations prévues. En cas d’erreur, l’EPFL s’engage à en garder la trace et à corriger dans les meilleurs délais l’erreur en question.

Pour toute question de format et d’écriture, merci de consulter la charte d’écriture web EPFL.

Rédiger des contenus pour le web suppose de comprendre comment fonctionne l'internaute et quelles sont ses attentes.

Écrire pour le web implique de garantir la lisibilité, l'ergonomie, l'équilibre des médias et l'interactivité.

Les médias que l’on peut utiliser sur le web sont multiples et obéissent tous à des règles de présentation spécifiques.

Les liens hypertexte permettent d’accéder à ces compléments de lecture appréciés des internautes, une interactivité qui impose certaines règles.

Vous trouverez ci-dessous les recommandations et dispositions générales relatives à l’utilisation des différents réseaux sociaux pour l’EPFL et au sein de l'institution.

Les règles de l'écriture et de l'édition web vous semblent claires… mais rien ne ne vaut un bon exemple. Consultez ici les bonnes pratiques pour vos sites.