Places vertes

Dès le 1er janvier 2017, les places vertes ne seront plus gérées par des vignettes (annuelles ou mensuelles) ou des tickets journaliers, mais au travers d’un nouveau système d’achat d’autorisations de parking online, via son porte-monnaie Camipro. Celui-ci permettra à l’automobiliste de payer sa place de parking selon l’utilisation effective.

Une autorisation de parking est nécessaire les jours ouvrables, de 7h à 17h.

La réservation et le paiement des autorisations de parking se font au travers de l’application EPFL Campus (iOS ou Android), ou alors sur le site web myCAMIPRO.

Une nouvelle tarification, valable dès le 1er janvier 2017, accompagne ce nouveau système.

Les personnes habilitées à utiliser les places vertes sont les collaborateurs EPFL (employés, doctorants, apprentis) et les prestataires de services permanents (restauration, sécurité, nettoyage, etc.), ainsi que 200 étudiants sélectionnés sur dossier.

Les autorisations de parking (qui remplacent les vignettes physiques) sont nominatives (nom de la personne et numéro(s) de plaque(s)). Les visiteurs occasionnels ne sont donc plus admis sur les places vertes, mais redirigés vers les horodateurs (places blanches). 

Les agents de sécurité contrôlent les véhicules garés en scannant les plaques minéralogiques. Un scan « négatif » signale un véhicule sans autorisation de parking valable. Les données sont traitées conformément à la Loi fédérale sur la protection des données (LPD).

Seuls les constats d’infractions liés à un problème technique du système informatique sous la responsabilité de l’EPFL seront annulés. Les autres constats d’infraction ne font pas l’objet d’une annulation.

Nous vous rappelons que le parking hors case n’est pas toléré.

A noter qu’à partir du 1er janvier 2018, les constats d’infraction impayés sont transmis automatiquement en commission de police.